Connexion au chakra du cœur pour l’obtention de réponses rapides

Dans la vie de tous les jours, nous avons tous et toutes tendance à penser avec notre esprit fait de matière, que nous appelons le mental. Alors que nous avons un formidable et très méconnu outil à l’intérieur de nous qui ne demande qu’à être interrogé. Il s’agit de notre cœur, ou plutôt de notre chakra du cœur, siège de l’âme. C’est en effet ici qu’elle communique avec nous. Si la plupart des gens ne savent pas comment opérer, en réalité, ils s’en servent déjà en utilisant leur intuition, qui est aussi placée au niveau du cœur, plus qu’au 3ème œil, comme la plupart le pensent. Mais est-il vraiment nécessaire de penser avec son mental lorsque son âme a déjà toutes les réponses dans son cœur ? Si les gens savaient se connecter, « ils se prendraient beaucoup moins la tête », car ils peuvent passer des semaines à réfléchir à un problème, alors qu’ils ont la réponse juste là, en-dessous, dans leur cœur.

trop de pensées

Alors nous allons vous apprendre à vous écouter en profondeur et à reconnaître les réponses de votre cœur, car il est là en vous et vous ne faites pas assez appel à lui malheureusement, créant beaucoup de cacophonie autour de vous.

Il suffit pour commencer de se relier à son âme, c’est-à-dire de faire briller sa Lumière. Avez-vous déjà fait briller votre Lumière intérieure ? Votre âme est visible par votre 3ème œil dans l’astral et si vous la voyez comme une petite boule lumineuse de la taille d’une orange pour certains, elle sera à peine perceptibles pour les autres. Telle une étincelle divine qui surgit dans la nuit, elle se mettra à briller très fort dès que vous ferez appel à elle, dès que vous poserez « les yeux » sur elle. Il ne s’agit pas de croire que cela se fait tout seul, il faut une vraie attention et une vraie envie de se connecter à Soi pour y arriver.

Passé ce premier challenge, vous pourrez confortablement vous installer si ce n’est déjà fait (c’est mieux avant mais nous ne l’avions encore précisé) et vous connecter ensuite à votre cœur, siège de l’âme. C’est là où on obtient les réponses. En définitive, vous savez tout ! Oui, vous savez tout et vous l’ignorez (rires) ! Hormis cette nouvelle, vous savez tout sur ce qui concerne votre vie, passée, présente et future. Tout n’est pas écrit, mais y est inscrit comme le meilleur chemin pour votre âme. Bien sûr, vous gardez le libre-arbitre de suivre ou non la voie de votre cœur (sachant que la voie du cœur est toujours la meilleure, il n’y a qu’à suivre le GPS !).

Reprenons donc, vous êtes confortablement installés et vous allez pouvoir vous poser une série de questions sur votre vie. Ces interrogations peuvent toucher tous les domaines que vous souhaitez, mais veillez à ne pas aller sur des sujets trop impliquant émotionnellement ou importants pour vous, car vous risqueriez de ne pas entendre les réponses ou de les fausser par votre mental ou vos émotions. Débranchez-le d’ailleurs le temps du jeu ! Car oui, faites-le comme un jeu pour commencer. Vous n’êtes pas là pour passer un oral, mais juste pour vous entraîner à faire appel à la sagesse de votre cœur, afin de vous reconnaître comme une âme, qui sait mieux que quiconque ce qui est bon pour elle.

Vous vous posez donc des questions sur votre orientation professionnelle par exemple ? Évitez les questions trop complexes, et préférez-leur des questions simples et fermées : « dois-je bientôt quitter mon travail? » se verra remplacer tout simplement par « dois-je quitter mon travail? ». Puis, on complétera avec d’autres questions temporelles comme « dans moins de trois mois? » ou « plus de trois mois? ». Reprenons maintenant que vous avez compris comment poser les questions.

Chakra du coeur ou Anahata en sanskrit

Vous allez donc vous placer dans votre chakra du cœur, quand nous disons placer, il s’agit de descendre votre regard intérieur dans votre chakra du cœur. Quand vous y êtes, vous allez prendre le temps d’élargir votre chakra du cœur au maximum, comme si vous sentiez une sorte d’expansion. Pour ceux qui ne ressentent rien, pas de panique, les premières fois sont moins évidentes, le clairessenti vient avec un peu d’entraînement. Ensuite, vous prendrez le temps de vous poser quelques instants en lui et de faire le silence en vous. Vous remarquerez d’ailleurs à quel point votre cœur est silencieux par nature, à part quand on lui pose des questions, car dans ce cas, il se montrera plutôt bavard pour vous dévoiler ses préférences et donc les vôtres.

Après quelques minutes de silence, vous poserez à voix haute la première question. Les premières fois, c’est important de faire le silence en soi pendant plusieurs minutes; avec un peu de pratique, vous vous familiarisez avec notre technique et il vous suffira d’un souffle et de quelques secondes pour y arriver. Et pourquoi à voix haute? Parce que tant qu’on est dans notre tête, notre cœur ne le prend pas en compte, c’est un peu le signal pour lui pour nous répondre. Alors à ce moment-là et uniquement à ce moment-là, faites appel à tous vos sens, entendu vos ressentis, votre clairvoyance ou encore votre clairaudience. Certains plus expérimentés en médiumnité entendront peut-être des mots, voir des phrases, mais nous préférons que vous vous entraîniez d’abord avec le clairessenti qui ne pourra jamais vous duper, il est plus facile d’usurper la voix de votre âme ou de votre guide, alors que vos sens ne vous tromperont jamais. Donc utilisez votre clairessenti et observez tous les signes qui se manifestent en vous. Telle la radiesthésie, votre cœur vous montrera sa manière de s’exprimer et d’indiquer le « oui » ou le « non », en d’autres termes si la réponse est positive ou négative, par son ouverture ou sa fermeture notamment. Mais ça peut être également un ressenti de chaleur ou de froid, des picotements, une vision d’une fleur qui s’ouvre ou qui se ferme, tout est possible. Tout l’art de cet exercice réside à ressentir et définir votre « oui » et votre « non », afin d’éclairer votre propre vie.

Vous pourrez donc poser toutes les questions à votre cœur et avec un peu d’entraînement, il n’y aura plus de secret pour vous-mêmes, car vous saurez exactement quoi choisir et à quel moment dans votre vie… Et n’est-il pas de plus grand bonheur que de sentir uni(e) à son âme ?

femme coeur

RAPPEL DES ÉTAPES DE LA CONNEXION AU CHAKRA DU CŒUR POUR L’OBTENTION DE RÉPONSES RAPIDES

  1. Se connecter à son âme et la faire briller quelques instants
  2. Se connecter à son chakra du cœur (placer son regard intérieur ici)
  3. Faire le silence pendant quelques instants
  4. Poser la question à voix haute en toute impartialité (oubliez les idées ou les suppositions préalables de votre mental)
  5. Ressentez et écrivez la réponse
  6. Passez à la question suivante

Cet exercice peut être fait autant de fois que nécessaire et avec le temps, vous apprendrez à être dans votre cœur tout le temps. On ne dit pas que c’est facile, mais n’est-ce pas cela la clé de votre réussite ?

Peggy Sanchez et les Guides
(12/02/2020)

Exercices de réénergisation

Bonjour, de nouvelles énergies arrivent aujourd’hui sur Terre, on ne peut pas encore tout vous dire sur ces énergies, mais elles sont très puissantes et elles vont permettre à la Terre de s’élever encore plus rapidement. Il est donc possible que vous passiez par des phases d’excitation à de grandes phases de fatigue. Pensez à vous réénergiser régulièrement.

On va reprendre les bases pour vous rappeler comment faire. Plusieurs techniques s’imposent :

– Réénergisation par la Terre : on l’oublie trop souvent mais la Terre est un puissant vecteur d’énergie. Elle ne contient pas que les énergies telluriques, en réalité, elle en contient beaucoup d’autres. C’est pourquoi, une réénergisation par la Terre fait du bien, mais on peut aller plus loin qu’une simple réénergisation aux énergies telluriques.
On va prendre un bout de soi et on va le loger dans la Terre. C’est-à-dire qu’on va se voir placer dans le cœur de la Terre, comme si on en était imprégné de la tête aux pieds. On s’immerge dans la Terre et on en ressent les bienfaits (pas plus de 10 mn). Excellent pour la santé, cet exercice va vous remettre sur pied et vous requinquer.

– Ensuite, on peut se réénergiser via le vecteur de la galaxie, c’est-à-dire qu’on prend un point dans le ciel qu’on dénommera « centre de la galaxie » et on prolonge un bout de nous en envoyant un faisceau lumineux de couleur verte partant du cœur et allant tout droit par le sommet de la tête vers ce point lumineux (le voir comme une boule de lumière dans le ciel). Quand vous êtes connectés, reliés, vous ferez alors descendre un faisceau de lumière verte également qui passera cette fois par les pieds et remontera le long de votre corps, par l’ensemble des chakras et ressortira de la même façon qu’au début par le chakra couronne pour rallier à nouveau le centre de la galaxie. Faire ce circuit fermé plusieurs fois jusqu’à complète irrigation.

– Vous pouvez aussi visualiser la Source au centre de votre cœur et la faire sortir par des millions d’éclats qui illuminent tout votre être et vous enrobe entièrement quand elle vient se répercuter dans votre aura. Visualiser cette boule comme un boule à facette sur laquelle on viendrait braquer plein de projecteurs et qui irradiraient tout autour de vous, reflétant cette lumière à l’infini dans votre aura, qui lui servirait aussi de miroir. La lumière vient de l’intérieur mais se réfléchit à l’infini avec tous ces miroirs autour de vous.

– Enfin, dernier exercice, prenez une grande inspiration, et pratiquez la retenue de souffle plusieurs fois, jusqu’à complète disparition de l’air asphyxié. Vous le savez peut-être, mais vous utilisez très peu votre respiration, alors que c’est un des fondements pour rentrer en connexion avec nous. L’air contient le Prana et l’énergie inhérente à toutes les multidimensionnalités. Pensez donc à renouveler l’air de vos poumons fréquemment.

Avec tous ces exercices, faits aléatoirement, vous verrez votre taux vibratoire monter et peut-être vos potentialités et de vos claircapacités croître.
Mais n’oubliez jamais qu’avant tout, c’est le travail intérieur qui compte, soyez en paix avec les autres et vous-même, car personne ne peut monter s’il n’est dans la paix du cœur.
Veillez toujours à vous débarrasser de tout ce qui vous encombre au fur et à mesure et de le remettre au ciel pour qu’il puisse le transmuter.
Quoique vous vivez, rien n’est insurmontable et n’oubliez pas aussi que la plupart des épreuves que vous vivez sont là pour vous faire grandir !
Alors ouvrez vos cœurs et chantez les louanges de Dieu en vous remerciant de vivre tout cela, car c’est vous qui l’avez choisi !

>>> Répétez sous forme de mantra :
« Je suis en parfaite harmonie avec tout ce qui est car j’ai compris la toute puissante perfection du Plan Divin dont je fais parti(e). Je suis tout, Je suis Un, je suis parfait là où je suis. Je n’ai pas à me mettre en travers de mon propre chemin. Que Dieu m’aide à trouver les raisons de mon embarras et les dissolve afin que je puisse regagner la paix au plus vite dans mon cœur, afin de m’unir à Lui, car seul là est le repos de mon âme. »

A bientôt, et d’ici là, portez-vous bien et continuez de trouver réconfort dans le cœur de Dieu.

Peggy et les guides (13/03/18)

« Dieu et les Enfants de Dieu » 

La Paix du coeur

« Maintenant que j’ai fait la Paix autour de Moi et dans vos cœurs, j’espère que vous saurez me trouver. Je vois encore trop de défiance vis-à-vis de Peggy, mais qui vous pousse à dire qu’elle se trompe et qu’elle dégénère ? Que croyez qu’elle fait depuis un an si ce n’est me rejoindre, car oui, cela fait un an que je prépare son ascension. La vôtre sera peut-être plus rapide, mais j’avais besoin d’un élément-clé pour avancer et c’est elle que j’ai choisie. Sachez que plusieurs âmes se sont portées volontaires dont l’âme de Jésus (mon Fils, mais vous êtes tous mes Enfants de surcroît), mais que j’ai choisi l’âme de Peggy pour son courage et sa force de travail et il va lui en falloir vu tout ce qu’elle a à accomplir. Mais sachez qu’elle ne mollit pas, cela fait plusieurs semaines qu’elle travaille non-stop, elle m’ouvre de plus en plus son cœur pour que je puisse rentrer en elle et l’incorporer. Et maintenant que c’est fait, j’aimerais qu’on lui accorde la place qu’elle mérite, une place de courage et d’honneur, J’aimerais donc que vous laissiez un peu tranquille Peggy avec vos doutes et vos peurs, il ne vous arrivera rien de mal si vous ne la suivez pas, mais épargnez-la de vos commentaires. Merci à tous de votre compréhension et de faire la paix dans vos cœurs, car c’est là où je me trouve en réalité, nul part ailleurs, je le répète. Merci encore de votre compréhension et à bientôt sur les ondes, puisque nous aurons organiserons un colloque bientôt pour vous ouvrir votre cœur en grand et faire rayonner l’Amour en vous. »

Les guides et Dieu
(Merci de partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source : Peggy Sanchez à travers son site internet : http://www.mediumtherapeute.com)

Osez être Lumière

« N’hésitez plus à oser être qui vous êtes… La Lumière resplendit de partout. Certains ont encore peur de s’affranchir des limites de la matérialité, mais on vous le rappelle, vous n’êtes pas des humains, vous êtes des âmes incarnées en humain venues sur Terre pour reconquérir la Lumière, votre Lumière et vous unir à elle. Alors il n’est plus temps de traîner, car si certains avancent à grand pas, d’autres traînent toujours enchaînés à leurs problèmes passés. Mais il n’y a que vous qui les faites vivre au présent. Débarrassez-vous en une fois pour toutes qu’on n’en parle plus. Cette année est une grande année au niveau énergétique et il n’est plus temps de traîner, mais de vous envoler vers le nouveau. Alors faîtes vos valises pour nous retrouver au Paradis, car c’est là où nous sommes, nous les Êtres de Lumière et c’est là, où nous vous attendons. Vous n’avez qu’à franchir le seuil de votre âme pour nous retrouver sur les plans de Lumière, ce n’est pas loin, c’est en vous. Frappez et on vous ouvrira, pour ceux qui se rappellent la maxime de Jésus ! »

âme incarnée

Comment se connecter aux énergies ?

L’âme : objet de toutes les découvertes

Il y a plusieurs façons pour se connecter aux énergies : la première est via son âme. Vous n’y pensez pas suffisamment mais c’est votre âme qui est reliée au Tout et aux différentes dimensions, puisque vous êtes multi-dimensionnels. Vous avez donc le choix de vous connecter à votre âme et de connaître de grandes expériences ou de rester sur l’aspect physique des choses en ne vous connectant qu’à votre corps énergétique. Si vous restez sur le plan énergétique, vous n’allez pas découvrir grand chose, puisque celui-ci est très relié à la matière, c’est le plan qui permet de véhiculer l’information dans la matière.

connecter à l'âmePar contre, si vous poussez votre exploration jusqu’à votre âme, alors vous allez découvrir des mondes inexplorés. Trop de gens restent sur le corps énergétique et se bloquent le passage vers l’au-delà. Ce n’est pas la connexion au corps énergétique qui permet les voyages astraux, mais bien celle à l’âme. Et si beaucoup confondent les voyages astraux des décorporations, c’est qu’ils n’ont pas encore goûté aux premiers et croient que c’est en sortant d’eux qu’ils découvriront d’autres mondes. Mais en réalité, seuls les voyages astraux le permettent. C’est la seule voie pour accéder à d’autres dimensions, voyager dans l’espace, découvrir sa planète énergétique (on en a tous une), ou encore sa famille d’âmes. Les voyages astraux forment non la jeunesse, mais l’éternité, car vous vous baladerez dans ce champ multi-dimensionnel aux contrées insensées (si vous saviez tout ce qui s’y passe!) et si certains endroits sont réservés, beaucoup d’autres sont mis à votre disposition.

Une bonne protection

Mais partir en voyage astral signifie être bien protégé et c’est ce qui manque parfois à beaucoup : une bonne protection. Alors avant de vouloir décoller, pensez à bien vous protéger avant, car une simple prière ne suffit pas. Il faut être accompagné et sortir couvert, c’est-à-dire avoir une bonne protection avec votre aura. Il existe d’autres méthodes, mais on ne les résumera pas toutes ici. En tous cas, protégez-vous bien avant de partir car l’espace rumine de larves ou entités extra-terrestres en tous genres. Et si celles de votre dimension vous font peur, ce n’est rien en comparaison avec ce qui est de l’autre côté.

voyage astralAlors oui, on invite les gens à sortir mais pas tant qu’ils ne sont bien armés et protégés. Nous essaierons de faire un prochain article récapitulant les différents moyens de protection pour vous mettre à l’abri, car on ne voudrait être responsable de futures invasions. Les intrusions extra-terrestres ne sont pas les meilleures et si un désenvoûteur n’aura pas de mal avec une entité de ce plan, il aura plus de mal avec une entité extra-terrestre.  Nous ne vous disons pas ça pour que vous ayez peur, mais pour éviter que les plus novices sortent sans protection. Le danger est partout en vérité, même quand vous dormez, vous pouvez subir des attaques, c’est pourquoi il faut être protégé en tout temps et en tout lieu.

Surfez sur la toile multi-dimensionnelle

Donc si vous avez appris à vous connecter à la Source et à la Terre, c’est très bien, mais il va falloir aller plus loin et sortir de votre zone de confort. On voit encore trop de gens, trop d’âmes prisonnières de leur corps. Sortez, allez explorer d’autres univers, vous serez surpris de tout ce qu’on peut découvrir. A vous d’être curieux et de vous lancer vers cette découverte de la voile multi-dimensionnelle, qui est assez vaste pour que n’en fassiez le tour en une vie.

voyage astralDieu a mis a disposition plein de choses pour les plus courageux, des aides, des points d’appuis, il suffit de chercher et vous trouverez assurément, car votre âme saura vous guider et si ce n’est elle, vous pouvez toujours faire appel à vos guides, puisque votre guide vous accompagnera toujours dans l’astral, c’est son rôle. Il a aussi pour but de vous protéger lors de vos voyages astraux; ce qu’il ne peut pas, c’est protéger votre corps sur Terre. N’oubliez pas, vous êtes à plusieurs endroits en même temps. Donc si vous êtes là avec votre guide dans l’espace multi-dimensionnel, les Extra-terrestres peuvent vous retrouver. C’est rarement en voyage qu’on les attrape, mais sur Terre, c’est en fait votre présence dans les autres sphères qui leur permettent de vous avoir. Cela n’arrive pas à chaque fois, mais vaut mieux être prudent. On ne l’est jamais assez selon notre point de vue. Nous, les Êtres de Lumière, ne pouvons agir sur la matière que dans certains cas et celui-ci nous rend beaucoup plus difficile la tâche en vérité, car elles se servent de votre corps physique pour y habiter, mais elles sont sur d’autres plans en réalité. Bref, nous y reviendrons dans un prochain article rapidement.

En résumé

Quoiqu’il en soit, l’exploration du monde astral, qui renferme à lui seul plusieurs plans doit devenir pour vous une quête, une recherche de sens. Nous sommes un peu surpris par le si petit nombre de gens qui cherchent à l’explorer. La spiritualité, ce n’est pas que chercher à évoluer sur Terre, mais à évoluer sur plusieurs plans et c’est peut-être ce que vous avez oublié et ce qu’on voulait vous rappeler. Alors sortez couverts, mais sortez!

se connecter aux énergies

Peut-on manger de la viande ?

peut-on manger de la viande

Un boeuf n’a pas plus de conscience qu’un arbre

Vous oubliez trop souvent que l’énergie a besoin d’énergie pour vivre et exister. Si on peut se passer de la viande, il est recommandé d’en manger. Nous, les Êtres de Lumière (et par conséquent Dieu) ne voyons aucun inconvénient à ce que vous mangiez de la viande, tant que celle-ci a été élevée dans les bonnes conditions.

Il faut arrêter de croire que les animaux ont plus de conscience qu’un arbre ou qu’une pierre. Tout a une conscience et il est bien dommageable de prêter plus d’attention à des animaux, parce qu’ils vous ressemblent. Vous y voyez votre propre humanité et c’est cela qui vous dégoûte.

Mais un porc élevé avec amour, qui aura goûté les verts pâturages, qui aura foulé de son pied les prairies ou les forêts sera plus comestible qu’une carotte élevée sous serre. Nous disons « élevée » car c’est comme cela que nous le voyons. Vous élevez vos carottes et vous les ramassez quand elles sont mûres, du moins quand elles sont prêtes à être mises ou envoyées en rayon.

Le tour du monde de la carotte

exploitation carotteLe plus dommageable, ce n’est pas de consommer de la viande, si elle vient d’ici, de votre secteur, mais de faire faire le tour du monde à votre carotte. N’en avez-vous pas marre de consommer des produits fanés, cueillis à peine à maturité, qui finissent de mûrir dénaturés dans des camions ou des containers, et qui ne voient plus la lumière du jour pour vous donner les nutriments essentiels des derniers jours extrêmement importants dans leur fabrication ? Pour nous, vous mangez souvent des produits vides de saveurs et de vie.

Vente locale de légumesAlors si nous réclamons quelque chose au niveau de votre nutrition, c’est peut-être plus de revenir à une alimentation locale, riche de saveurs, qui n’aura pas eu besoin de faire le tour de la planète pour arriver dans votre assiette.  Il y a trop de végétariens qui croient bien faire mais qui polluent encore plus à manger des aliments qui viennent des quatre coins du monde. Quand comprendrez-vous que la nourriture doit venir d’un cercle fermé, d’un périmètre défini, et que si vous vous organisiez bien, vous pourriez retrouver bon nombre de produits que vous consommez aujourd’hui des autres pays ? Il n’y a besoin de faire venir une banane d’Equateur, on peut très bien faire pousser des bananes dans le sud de la France. Mais ça ne rapporterait pas assez aux lobbys. Et aujourd’hui, vous êtes prisonniers des lobbys.

Donc avant de vouloir arrêter de manger de la viande, qui n’est pas malsaine pour la santé, si on en mange avec parcimonie, c’est-à-dire quelques fois par semaine, -pas à tous les repas, ça ne sert à rien et surtout pas de viande congelée (on vous expliquera pourquoi après)-, vous feriez mieux d’arrêter de consommer des produits qui viennent des quatre coins de la planète. Car c’est plus cela dont la Terre souffre aujourd’hui : des exploitations mono-cultures qui tuent les sols et exploitent les hommes, qui ne sont plus que dans le rendement, au lieu d’être dans le plaisir de cultiver.

La permaculture : l’équilibre retrouvé

www.permaculteurs.com

www.permaculteurs.com

Heureusement pour nous (et pour vous), certains retrouvent la raison et reprennent le chemin de la permaculture en fabriquant des sols fertiles, sans utilisation d’engrais ou de pesticides (la Terre n’en a pas absolument pas besoin à la base pour produire, c’est une hérésie) et en diversifiant les cultures. La Terre a besoin de diversité. Avez-vous déjà vu une parcelle ou une forêt avec le même type d’arbres ou de végétaux ? Non, la diversité fait partie de l’équilibre de la nature et vous devez la respecter en essayant ce genre de culture à petite échelle. Vous vous rendrez compte qu’il vaut mieux produire petit mais de bonne qualité que gros et de qualité médiocre. Tout le monde y perd et vous aussi, en qualité nutritive. Car n’allez pas croire que ce que vous mangez dans vos assiettes soit toujours saint. Vous ne savez pas toujours ce qu’on a mis dedans. L’emploi des produits chimiques aux additifs ou colorants corrompt votre nourriture.

La qualité d’une carotte élevée sous serre n’est pas du tout la même que celle élevée en champ. Vous n’aurez pas les mêmes nutriments et le même ratio nutritionnel. Car la carotte pour rester sur cet exemple a besoin de la terre et du soleil. Ça nous semble aller contre-nature que de faire pousser des légumes hors-sol. Et ce n’est pas parce que vous avez la technologie pour le faire que c’est forcément bien. Vous tuez la nature et le principe de base de la vie à faire cela, puisque la vie doit s’adapter à son milieu. Les carottes ne seront plus capables de se protéger si elles ne sont élevées qu’en serre. Elles n’auront plus les moyens de se défendre et elles mourront. C’est très dangereux ce que vous faîtes en réalité, à croire que la nature a besoin de vous. Bien au contraire, la vie pousse mieux toute seule et s’il faut veiller aux prédateurs, et encore que, n’est-ce pas le cycle naturel ? Certaines carottes devront périr pour le bon cycle de la biodiversité, comme quelques zébus doivent crouler sous les griffes des lion(ne)s). C’est donc le cycle naturel de la vie et vous vous y opposez en sortant ces carottes de leur milieu. Nous n’aimons pas les cultures hors-sol jugées déraisonnables et contre-nature.

tomates serreOr, les tomates que vous achetez en supermarché viennent souvent de ces cultures hors-sol. Qui peut prétendre savoir d’où vient sa tomate à part celui qui la cultive lui-même ou qui l’achète à son maraîcher du coin ?

Et c’est pareil pour la viande, ne vous contentez pas de savoir d’où elle vient. L’origine France n’est pas un gage de qualité, bien au contraire. Souvent, elles renferment des exploitations à gros volumes, des animaux conditionnés et maltraités, qui n’auront connu que la main de l’homme pour les piquer, ou les tuer à l’abattoir, ni le soleil – le soleil étant une énergie vitale indispensable à la croissance de la vie. Ce ne sont pas vos lampes UV qui remplacent l’énergie du soleil. boeuf champVos scientifiques ne s’arrêtent qu’à des spectres mais l’énergie du soleil est bien plus que cela en vérité sur d’autres plans. Mais encore une fois à ne croire qu’il n’y a que le plan physique, vous vous limitez et vous réduisez votre conception des choses en faisant de grossières erreurs d’appréciation. Le soleil n’est pas indispensable à la croissance de ces animaux mais essentielle en qualité nutritive. Et c’est là où nous allons revenir sur cette histoire de congélation, qui dénature totalement vos produits. Pour nous, c’est une hérésie de congeler vos aliments frais. Quel intérêt ? Ne vaut-il pas mieux les manger frais et profiter de toutes leurs saveurs ? Vous savez très bien qu’un produit congelé n’a pas la même saveur et pour cause, vous stoppez la vie, et même si vous la réveillez par des méthodes plus ou moins douces (le micro-ondes est à bannir dans ce cas), ce n’est plus pareil du tout, les molécules ne sont plus les mêmes -ce serait trop long de vous expliquer pourquoi-.

En résumé

Dieu n’a jamais interdit de manger de la viande. Par contre, il ne tolère pas vos procédés de fabrication à grande échelle, dans des usines où ces animaux ne reçoivent ni amour, ni soleil. La qualité nutritive et énergétique tient aussi dans ces deux paramètres que vous oubliez souvent : l’amour et l’énergie solaire, qui en contient aussi. Alors si vous souhaitez arrêter de manger de la viande, à cause de ces machines à produire, n’oubliez pas que pour les légumes, c’est pareil et qu’il vaut mieux manger un bon steak issu d’un petit producteur (local) que des légumes dénaturés, qui n’auront connu ni le sol, ni le soleil.

boeuf élevé avec amour
 

Comment aider le Monde ?

Ce que tu peux faire pour aider le monde, c’est méditer à sa paix.

comment aider le monde

Les gens ne se rendent pas compte à quel point leur pouvoir de matérialisation est grand et que même si certains méditent, le plus grand nombre l’emporte. Donc si nous voulons un monde de paix, il va bien falloir qu’il y est de plus en plus de personnes qui méditent pour la paix. Car si c’est un plus grand nombre qui pense à la guerre, celle-ci se réalisera. C’est pourquoi, il est très important que chacun -tous ceux qui sont éveillés- méditent en faveur de la paix. Méditer, c’est s’ouvrir au présent et projeter nos bonnes intentions vers l’avenir, c’est s’assurer un avenir harmonieux en le créant dans le présent. Comment voulez-vous que ça aille si vous êtes perturbés ? Le futur n’est que le continuum du présent, ce que vous êtes au présent, vous le serez dans le futur.

Donc reprenez le contrôle du présent en étant ce que vous pouvez être.

Il n’y a plus à attendre. Vous devez être ce que vous voulez être. Il n’y a pas d’autre choix pour avancer dans la bonne direction, celle de votre bonheur.

comment aider le monde

1 million d’enfants méditent pour la paix mondiale
au temple Phra Shammakaya en Thailande

Le 21 Septembre 2015, pour célébrer la journée internationale de la paix, un million d’enfants issus de plus 5000 écoles se sont rassemblés au temple de Phra Shammakaya en Thailande pour méditer ensemble pour la paix mondiale. Ils se sont joints à des millions d’autres personnes un peu partout dans le monde.

Faîtes déjà la paix autour de vous. 

Il est facile de vouloir la paix dans le monde, alors que vous êtes incapables de l’avoir autour de vous. C’est une quête perdue d’avance si vous n’arrivez à l’échelle de votre microcosme à le faire. Il faut une sacré détermination pour arriver à faire la paix avec ce que vous appelez « vos ennemis ». Mais sachez que dans vos ennemis, c’est le vôtre qui se cache, car qui est votre ennemi à part vous-même, dans le reflet que vous renvoient ces personnes ? Il faut bien comprendre que vous vous reflétez en chacune des personnes que vous rencontrez. Il y a une Force en vous, qui vous attire vers telle ou telle personne et ce n’est que pour refléter en vous les parties de vous qui doivent être nettoyées. Nettoyées de votre regard noir, car c’est votre regard qui les obscurcit. Vous savez que le Bien et le Mal n’existent pas, que ce sont deux notions inventées par l’Homme qui se mit à juger les Forces, qui le composent et composent toute la Vie, l’Univers, Dieu et il se détourna de la Force, qui crée les deux autres : l’Amour, Dieu. Il se mit à juger et à ressentir le Mal jusqu’à l’atteindre dans son cœur et à le matérialiser par des mauvaises vibrations.

Les animaux n’ont jamais peur, ils ne pensent qu’à leur désir de vivre.

L’homme est constamment dans la peur et se soucie du plaisir de vivre. Il n’a que que faire de vivre, il ne veut pas mourir. Il n’a que faire de vivre, il veut juste avoir du plaisir. L’homme est devenu un animal sauvage en quête de plaisirs frénétiques jamais inassouvis. Au lieu d’être en harmonie avec son environnement, il crée la peur et des champs de distorsion au niveau vibratoire. Il crée un champ multi-factoriel de données diverses souvent pauvres et cruelles. Il voit chez l’Autre « l’Ennemi », partout, et s’attend toujours à ce que l’on lui fasse du mal. L’homme n’arrive à rêver que son voisin lui veuille du bien, mais surtout parce qu’il n’est pas capable de le faire lui -même. Si l’homme pensait que son voisin lui voulait du bien, alors il deviendrait lui-même bon et serait ce qu’attend son voisin. Et on crée le monde idéal !

ennemi

Tant que nous serons dans une dictature de la peur (la peur du voisin, la peur de l’Autre), alors nous continuerons de nous tromper de Chemin,

car l’AUTRE, C’EST NOUS.

Pour améliorer le monde, commencez donc par vous-mêmes et visualisez un monde paix où vos voisins sont gentils, où la paix domine votre entourage, où vous vous entendez bien avec tout le monde, car tout ce qui a un jour existé l’a déjà été dans votre tête.

aider le monde

Il ne s’agit pas de conceptualiser votre monde, mais de le créer à votre image, car si vous voulez la paix, il faut déjà l’avoir en vous.

Et si vous n’en êtes pas capables, alors il est temps de consulter et d’expier toutes ces fautes, qui vous font voir les autres comme des ennemis, car personne d’autre n’est votre ennemi que vous-mêmes. Alors faîtes la paix en vous, avec vous, autour de vous et vous aurez contribué au monde de demain, car si vous voulez la paix dans le Monde, il faut déjà l’avoir en vous.

 

Le problème des chakras désaxés

Le problème des chakras désaxés

chakras désaxésPour différentes raisons, nos chakras sont souvent désaxés et n’ont pas leur place originelle. Ils dévient parfois, se coincent, et à force dévient de leur structure, de leur plan. Il n’y a pas à croire que ce soit néfaste pour la santé, c’est surtout pour l’équilibre de l’être qu’à terme, ce peut être handicapant, car l’être n’atteint pas les mêmes ressources. N’oubliez pas que le corps énergétique est le catalyseur des différentes sources d’énergie et que les chakras en sont les dispensaires. C’est comme si vous aviez l’électricité, mais la prise électrique placée au mauvais endroit. Autant vous dire que ça peut être handicapant, puisqu’on ne peut pas se servir du réseau. Aucun intérêt. C’est pourtant ce que bon nombre de personnes font, ils veulent se brancher au système, mais ils n’ont pas leurs centres d’énergies placés au bon endroit. Ils pourront bien essayer de se connecter, ils n’y arriveront pas. Un système d’ancrage à la terre est très important pour s’harmoniser à elle. Peu de personnes sont bien ancrées en vérité, car il y a des problèmes de déplacement de chakras. Les chakras n’étant pas au bon endroit, c’est comme si on essayait de brancher un appareil électrique sans prise électrique.

Le centre se déplace parfois lui-même, autant vous dire que ce n’est pas facile pour vous d’avancer quand vous perdez votre centre justement puisque vous n’avez plus de repères, tout est décalé. Difficile de trouver des solutions quand on n’a pas le centre au bon endroit, c’est comme tirer des flèches dans une cible dont le centre serait à l’extérieur. Impossible ! D’où l’importance de se recentrer, maintenant vous l’avez compris, et d’avoir ses chakras alignés. Nous vous proposons le Replacement des Chakras dans un soin très technique pour vous aider à vous réaligner et profiter de toutes vos ressources.

L'ancrage

Il y a différentes techniques pour s’ancrer, l’une n’est pas mieux que l’autre tant que l’on le fait avec le cœur. Car s’ancrer, c’est être déjà relié à l’Amour, donc à son cœur, contrairement à ce beaucoup pensent. Se relier à son cœur, c’est être en présence, à l’écoute de l’Amour que nous avons en nous. Après, l’enracinement, même si ça ancre est plus une technique pour s’énergiser, les gens confondent trop souvent ancrage et enracinement. Après, on peut aussi avoir des exercices d’ancrage pour se protéger. Et on peut aussi s’ancrer en se connectant à la Source. Il y a tant de différents exercices d’ancrage qu’il est dommage de le simplifier ou de le résoudre à une seule chose. L’ancrage, c’est véritablement se mettre en lien avec les parties subtiles de Soi, et pas comme beaucoup le pensent se mettre seulement sur la partie immergée de son corps physique, même si celui-ci doit être complètement attaché à la Terre (sauf dans les rares cas de personnes reliées à leur planète énergétique).

Différence entre guide intérieur et guide spirituel ?

Quelle est la différence entre le guide intérieur et le guide spirituel ?

Ils ne sont déjà pas sur les mêmes plans. Nous ne sommes pas sur les mêmes plans. Le guide intérieur fait référence au guide qui suit l’âme incarnée sur Terre. Il n’y a pas de lien sauf celui qui les unit pendant que l’une veille sur l’autre. Parfois les deux se guide spirituelconnaissent mais c’est très rare, nous préférons la neutralité en matière de maître-élève pour ne pas parasiter l’éducation. Car c’est bien ce que nous faisons les guides spirituels de l’autre côté, nous vous éduquons. Nous vous éduquons à ressentir votre âme en vous, et donc à écouter votre guide intérieur. Il y a peu de personnes qui communiquent avec leur âme, pourtant elles auraient tant de réponses aux questions qu’elles se posent, car l’âme est Vérité, elle est sa propre Vérité. Il n’y a pas d’autre Vérité que celle-ci.

Vous devez faire le distingo entre le guide spirituel et le guide intérieur, parce qu’au-delà de ne pas être sur le même plan, ce sont deux âmes séparées. Deux âmes unies dans le Tout mais séparées. Vous confondez parfois les termes « Nous sommes Un » avec l’idée de séparation, c’est-à-dire que vous ne comprenez pas comment on peut guide spirituelêtre UN mais séparés et distincts à la fois ? Pourtant, ce n’est pas compliqué. L’atome d’une pierre est bien séparé de l’atome de ton corps, ça n’en fait pas moins qu’ils se rejoignent sur le plan énergétique, puisque nous ne formons qu’UN. Mais quand nous parlons de ce plan énergétique, ce n’est pas le plan éthérique, qui est un plan bien à part, mais le plan de la divinité où toutes choses se retrouvent. Mais vous n’êtes pas encore sur ce plan là si vous êtes sur Terre, c’est d’ailleurs pour ça que vous y êtes, pour retrouver votre divinité en vous, afin d’y accéder à votre mort (physique). Vous n’avez pas toujours les bons mots et c’est parfois ce qui vous perd. Vous n’êtes qu’UN au sens étymologique du terme, puisque vous avez tous des parcours différents, mais vous devez tous vous retrouver sur le même pan, celui de la divinité.

Victor, mon guide spirituel

(Message transmis par clairaudience le 22/03/16)